Michel Sapin toujours dans le déni : "nous sommes à deux doigts d'inverser la courbe du chômage" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Michel Sapin toujours dans le déni : "nous sommes à deux doigts d'inverser la courbe du chômage"
©

C'est gonflé

Michel Sapin toujours dans le déni : "nous sommes à deux doigts d'inverser la courbe du chômage"

La France a 10 200 demandeurs d'emploi supplémentaires depuis décembre 2013. Au total, elle compte 3,3 millions de chômeurs dans la catégorie A, soit une hausse de 5,7% sur l'année.

Les chiffres sont implacables. Le chômage a augmenté de 5,7% en France en 2013. Pourtant, Michel Sapin reste sur sa ligne de conduite. Toujours dans le déni, le ministre du Travail a indiqué ce mardi matin sur France Inter que l'inversion de la courbe du chômage était proche. Pour lui, on est "à deux doigts" a-t-il expliqué. 

"Nous n'avons pas atteint l'objectif. La courbe du chômage ne s'est pas inversée. Nous sommes à deux doigts de le faire. (...) Est-ce que c'est le moment de baisser les bras? Non. C'est le moment au contraire de renforcer nos politiques, d'accélérer tous les moteurs. C'est aussi la question de la création d'emplois dans les entreprises qui a évidemment manqué en 2013", a indiqué le ministre de François Hollande.

Volontaire et déterminé sur ce dossier, Michel Sapin a insisté en disant que "cet objectif est atteignable. Nous sommes à quelques jours peut-être, à quelques mois, à deux doigts" d'inverser la courbe. Puis, il a expliqué que les attaques de Jean-François Copé et sa suggestion de démission ne le touchaient pas. "C'est le degré zéro de la politique qui est tout à fait à l'image de Jean-François Copé" a dit le ministre du Travail.

Enfin, pour Michel Sapin, on ne peut cependant pas parler de "pari raté". Le chef de l'Etat n'a "jamais présenté" l'inversion de la courbe du chômage en 2013 "comme un pari" mais "comme un objectif mobilisateur". Evidemment...


Michel Sapin : "un million d'emplois ? Je dis...par franceinter

Lu sur France Inter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !