Mgr Barbarin accusé d’avoir protégé un autre prêtre pédophile | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Mgr Barbarin accusé d’avoir protégé un autre prêtre pédophile
©Tony Gentile / Reuters

Tourmente

Mgr Barbarin accusé d’avoir protégé un autre prêtre pédophile

Le Figaro a recueilli le témoignage d’un homme qui se dit victime d’un prêtre lyonnais.

Cela pourrait être une affaire de grande ampleur. Alors que le cardinal Barbarin est accusé d’avoir couvert les agissements d’un prêtre pédophile, un nouveau témoignage laisse penser qu’un autre prêtre lyonnais aurait eu un comportement similaire. Le Figaro a recueilli le témoignage de Pierre, 42 ans, qui affirme avoir subi des attouchements à l’âge de 16 ans, perpétré par le père Jérôme Billioud, de l'ensemble paroissial La Croix Rousse. ‘’Il avait 15 ans de plus que moi, il était comme un grand frère, un père de substitution’’ explique Pierre. En vacances avec le jeune homme, le prêtre aurait commis l’irréparable. ‘’Le père Billioud a commencé à se frotter et à se masturber contre moi. J'étais très gêné, je ne savais pas quoi faire, j'ai fini par dormir par terre et j'ai fait comme si rien ne s'était passé.’’

En 2009, il décide finalement de porter plainte mais les faits sont désormais prescrits. Il rencontre alors Mgr Barbarin. ‘’Le cardinal m'a dit qu'il était parfaitement au courant et que ce prêtre avait déjà eu maille à partir avec la justice (le père Billioud avait été condamné au début des années 2000 à un mois de prison avec sursis pour exhibitionnisme) et qu'il reconnaissait les faits me concernant. Le cardinal m'a demandé pardon au nom du prêtre. Je suis choqué qu'il n'ait pas pris la mesure du problème et qu'il se soit abrité derrière la prescription pénale. Il n'a rien fait pour protéger les autres enfants, il l'a laissé en place, au même endroit. C'est facile d'être courageux avec les chrétiens d'Orient, mais faire le ménage dans sa propre boutique alors que l'on sait qu'il y a des brebis galeuses, il faut un autre genre de courage. Barbarin n'a pas voulu faire ce ménage, il a mis de la poussière sous le tapis pendant des années et maintenant, tout lui explose à la figure.’’

De son côté, le père Billioud assure ‘’n'avoir aucun souvenir’’ de cette fameuse nuit avec le jeune homme. Le cardinal Barbarin réclame, lui, que ‘’soient respectés ses droits, son honneur et la présomption d'innocence.’’

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !