Mexique : quand les cartels de la drogue construisent leur propre réseau de radio | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mexique : quand les cartels de la drogue construisent leur propre réseau de radio
©

Business is business

Mexique : quand les cartels de la drogue construisent leur propre réseau de radio

L'armée mexicaine s'alarme suite à l'enlèvement d'au moins 36 techniciens et ingénieurs ces quatre dernières années.

Les années se suivent et se ressemblent : la drogue demeure un problème majeur au Mexique. Les gouvernements successifs n'arrivent pas à l'éradiquer. Pire chaque année, les nombreux cartels deviennent de plus en plus importants. Preuve en est, parmi d'autres, ils possèdent désormais leur propre réseau de radio (notamment le cartel Los Zetas). Réseau que tente de démanteler non sans peine l'armée mexicaine comme l'affirme le site Wired.com. Mais les forces de l'ordre éprouvent les pires difficultés à y mettre fin, non seulement parce que le matériel est très simple à remplacer mais aussi parce que les trafiquants n'hésitent désormais plus à kidnapper les techniciens.

Ainsi, selon le site Animal Politico, au moins 36 ingénieurs ont été enlevés au cours des quatre dernières années. Pire aucune demande de rançon n'a encore été demandée pour chacun de ces techniciens. Ils ont donc totalement disparu de la circulation. Ce qui inquiète au plus haut point l'armée mexicaine.

Selon Wired, l'an dernier un réseau de communication au nord-est du Mexique a été démantelé. Il comprenait 167 antennes relais. Et en septembre, les militaires mexicains ont retrouvé une tour de transmission haute de 300 mètres dans l'Etat du Veracruz. Les cartels de la drogue se servent en effet de leurs propres antennes afin d'échapper à la surveillance de la police mais aussi pour détourner les radios militaires. Et avec l'enlèvement de tous ces techniciens, leur réseau de radio devient de plus en plus performant et difficile à tracer. De quoi leur donner donc plus de pouvoir.

lu sur Wired.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !