Melbourne : une prise d’otage a été revendiquée par l’Etat Islamique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Melbourne : une prise d’otage a été revendiquée par l’Etat Islamique
©

Australie

Melbourne : une prise d’otage a été revendiquée par l’Etat Islamique

Un homme d’origine somalienne a été abattu dans une chambre d'hôtel près de Melbourne alors qu’il retenait un otage.

La police australienne a annoncé traiter l’affaire comme un « événement terroriste ». Lundi matin, un homme d’origine somalienne s’était retranché dans un appartement-hôtel près de Melbourne en retenait comme otage une escort-girl.

Yacqub Khayre, 29 ans aurait appelé une radio locale pour expliquer son geste et aurait déclaré : « Ceci est pour l’Etat Islamique, ceci est pour Al-Qaïda ». Il serait également responsable de la mort d’un Australien retrouvé mort dans les parties communes de l’appartement-hôtel.

Cette prise d’otage a été revendiquée par l’Etat islamique à travers son agence de propagande Amaq : « L’exécutant de l’attaque de Melbourne en Australie est un soldat de l’Etat islamique qui a mené à bien cette opération en réponse aux appels à viser les citoyens des pays membres de la coalition ».

L’agresseur a été abattu par les policiers qui ont répondu aux tirs de l’individu lors de sa sortie de l’appartement-hôtel. La femme est sortie indemne de la fusillade mais trois policiers ont été blessés. Leurs jours ne sont toutefois pas en danger a précisé la police.

L’événement est loin d’être une première en Australie. 12 attaques ont été déjouées ces trois dernières années selon les autorités.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !