Mediapart : un coup de fil compromettant entre Sarkozy et Kadhafi ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mediapart : un coup de fil compromettant entre Sarkozy et Kadhafi ?
©

Affaire

Mediapart : un coup de fil compromettant entre Sarkozy et Kadhafi ?

Le site affirme que le Président sortant aurait proposé une collaboration nucléaire à Kadhafi au lendemain de son élection.

Médiapart publie aujourd’hui la retranscription d’une conversation téléphonique que Nicolas Sarkozy aurait eue avec le dirigeant libyen. Le site d’information affirme que le document a été authentifié par des sources diplomatiques françaises. Quelques jours après son élection, le président français aurait proposé un contrat à Kadhafi dans le domaine du nucléaire. 
La conversation téléphonique serait en effet datée du 28 mai 2007, 22 jours après le second tour de l’élection, le 6 mai. Selon Mediapart, le document "prouve que Nicolas Sarkozy, à peine élu, a offert une collaboration quasi inconditionnelle au régime libyen, dans les domaines du nucléaire et de l’armement, contrairement à ce qu’il n’a cessé d’affirmer ces dernières semaines."
Sarkozy aurait confié au colonel Kadhafi, "par rapport à l'énergie nucléaire: "Si vous acceptez, je suis prêt à envoyer une mission d’exploration pour étudier ce sujet », et « dans le domaine de la défense", " je suis heureux si nous pouvons travailler concrètement avec la Libye". "Je souhaite donner une nouvelle dimension à nos relations bilatérales, par exemple par rapport à l'énergie nucléaire" aurait déclaré Sarkozy au dirigeant libyen.
Une telle conversation contredirait la version officielle de l’Elysée.
La retranscription ne fait mention a aucun moment du cas des infirmières bulgares, encore détenues à l’époque, et dont Nicolas Sarkozy affirmait jusqu’ici avoir demandé la libération. Claude Guéant a en effet toujours  soutenu que le Président avait évoqué la libération des infirmières bulgares comme un préalable à "la nouvelle phase" des relations franco-libyennes.
Médiapart établit un lien entre cette proposition de Président Français, et le prétendu financement de sa campagne présidentielle par le régime lybien :  "L’appel téléphonique, qui a un caractère protocolaire, survient six mois après la décision prise par le régime Kadhafi d’octroyer un financement à Nicolas Sarkozy pour sa campagne présidentielle, comme nous l’avons révélé."
Médiapart publie en intégralité le document, titré "La conversation téléphonique qui a eu lieu entre le frère Leader de la révolution et le président français élu Sarkozy ", ainsi que sa traduction en français.
Lu sur Mediapart

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !