Un patient greffé des deux jambes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Un patient greffé 
des deux jambes
©

Innovation

Un patient greffé des deux jambes

Les spécialistes français oscillent entre scepticisme et enthousiasme sur cette première mondiale.

Jamais une opération de transplantation des deux membres inférieurs n'avaient réussi jusqu'à la prouesse réalisée par l'équipe du chirurgien Pedro Cavadas ce lundi 11 juillet en Espagne.

Il a fallu 35 médecins et assistants pour greffer ce patient d'une vingtaine d'années amputé suite à un accident et pour lequel des prothèses n'étaient pas adaptées.

Les réactions en France s'étalent de l'enthousiasme au scepticisme. Le professeur Dubernard, qui était le premier parvenu à greffer des mains et des avant-bras en 2000, parle d'"innovation intéressante". Le docteur Bauer, chirurgien orthopédiste à Boulogne-Billancourt, est nettement plus circonspect. Il souligne d'une part que la greffe de deux jambes n'est techniquement pas très compliquée. D'autre part, il explique qu'il faut maintenant surtout attendre l'éventuelle consolidation de la transplantation.

Derrière l'enthousiasme du professeur Dubernard se cache également une certaine amertume vis-à-vis du système français que souligne Le Figaro : "On n'est pas aidé ! On est même freiné. Nous vivons dans un système qui n'aime pas l'innovation, que ce soit l'administration ou les médecins qui ne voient pas l'intérêt de la greffe par rapport aux prothèses. Du coup, nous nous faisons doubler par les Espagnols et les Polonais qui ont les meilleures équipes de chirurgie de la greffe".

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !