Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Match PSG/Basaksehir
©Capture d'écran RMC Sport

Football

Match PSG/Basaksehir, le 4e arbitre accusé de remarque raciste : les deux équipes sortent du terrain, le match ne reprend pas

Le match interrompu mardi soir à la 13e minute reprendra ce mercredi soir à 18.55 h avec de nouveaux arbitres

«Le noir là-bas. Allez voir qui c’est. Le noir là-bas, ce n'est pas possible d'agir comme ça.» a dit Sebastian Coltescu, quatrième arbitre de la rencontre de Ligue des champions qui opposait hier, mardi soir, au Parc des Princes, le PSG à Istanbul Basaksehir, a dit à son collègue et compatriote roumain Ovidiu Hategan, l’arbitre central, en désignant Pierre Webo, ancien international camerounais et adjoint de l’entraîneur turc Okan Buruk souligne Sport 24 (groupe Figaro)

 L’utilisation du terme «negru» (noir en roumain) perçu comme «negro» a mis le feu aux poudres. et a servi à désigner un homme selon sa couleur de peau : "L’attaquant remplaçant de Basaksehir Demba Ba mène la charge. « Quand vous parlez d’un homme blanc, vous dites “cet homme”, pas “cet homme blanc”. Pourquoi le faites-vous avec un homme noir ? » dit le natif de la région parisienne à l’arbitre raconte Le Monde.

En refusant de reprendre leur match de Ligue des champions en raison d’une expression jugée raciste du quatrième arbitre, les joueurs ont fait basculer la compétition dans un scandale à résonance mondiale souligne Le Monde.

Le match reprendra ce mercredi soir à 18.55 h avec de nouveaux arbitres.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !