Marlène Schiappa dévoile cinq mesures pour "enrayer le fléau" des violences conjugales | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Marlène Schiappa dévoile cinq mesures pour "enrayer le fléau" des violences conjugales
©MICHEL EULER / POOL / AFP

Lutte contre les violences faites aux femmes

Marlène Schiappa dévoile cinq mesures pour "enrayer le fléau" des violences conjugales

Une série de mesures entrera bientôt en vigueur afin de lutter efficacement contre les violences conjugales.

La secrétaire d'Etat chargée de l'égalité hommes-femmes était invitée sur RTL ce lundi matin. Marlène Schiappa a annoncé une série de mesures afin de lutter contre les violences conjugales. 

Ces propositions sont "concrètes, adaptées à la réalité du terrain" afin d'"enrayer [c]e fléau". 

Marlène Schiappa a rappelé qu'en 2016, 123 femmes ont été tuées par leur conjoint ou par un ex-compagnon. Ces chiffres correspondent à un décès tous les trois jours. 

"Ce chiffre ne baisse pas et c’est ça qui est terrible pour les pouvoirs publics. Quelle que soit la politique publique menée, il reste d’une régularité glaçante".

La première phase de ce plan "inédit" concerne une campagne de télévision lancée ce dimanche en direction des témoins de violences sexistes et sexuelles. 

La deuxième mesure concerne le lancement d'une plateforme de signalement en ligne. Baptisée Astrée, elle sera officiellement lancée en octobre; Ce dispositif, en collaboration avec le ministère de l'Intérieur, va permettre de "facilier les plaintes". 

Le troisième dispositf présenté par Malène Schiappa ce lundi concerne l'attribution d'une subvention de 120.000 euros envers la fédération qui gère le 3919. Ce numéro d'appel gratuit est destiné aux femmes victimes de violences. Du personnel supplémentaire devrait ainsi être intégré pour que la totalité des appels ne restent plus sans réponse. 

La quatrième solution concerne un dispositif de géolocalisation des places d'hébergement d'urgence. Les victimes de violences conjugales pourront trouver plus facilement des solutions de mises à l'abri grâce à cet outil qui sera lancé courant octobre. 

La cinquième mesure annoncée par la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité hommes-femmes concerne un dispositif de parages d'alertes entre les associations, la police, la justice et les personnes travaillant dans le milieu hospitalier. Ce vaste dispositif sera prochainement testé dans la région Nord. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !