Marisol Touraine : "ceux qui sont au minimum vieillesse verront leur retraite revalorisée au 1er avril" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Marisol Touraine : "ceux qui sont au minimum vieillesse verront leur retraite revalorisée au 1er avril"
©

Eclaircissement

Marisol Touraine : "ceux qui sont au minimum vieillesse verront leur retraite revalorisée au 1er avril"

Le report de l'indexation des pensions au 1er octobre ne concernera pas les petites retraites.

Il y avait un doute et Marisol Touraine a souhaité le lever dimanche lors de l'émission BFM Politique-RMC-Le Point. La ministre de la Santé a en effet que le report de l'indexation des pensions au 1er octobre ne concernerait pas les petites retraites.

"Nous demandons un effort à tous mais évidemment ceux qui sont au minimum vieillesse verront leur retraite revalorisée au 1er avril comme c'était prévu", a-t-elle indiqué. Pour elle, "il n'a jamais été question de mettre à contribution les plus petites retraites. Le Premier ministre l'a toujours dit et, je le répète, les petites pensions sont préservées", dans le cadre de cette réforme.

Interrogé par France Inter, Michel Sapin, le ministre du Travail, a reconnu dimanche que le report de six mois de la revalorisation des retraites était "une disposition qui pèse", mais a assuré que le gouvernement allait garantir le pouvoir d'achat des retraités touchant une pension inférieure à 1.250 euros

Parmi les mesures énumérées mardi par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, figure le report de l'indexation des pensions, qui doit permettre un gain d'1,4 milliard d'euros. La revalorisation en fonction de l'inflation, effectuée jusqu'à présent au 1er avril, interviendra désormais au 1er octobre, selon le projet qui doit passer en conseil des ministres le 18 septembre puis à l'Assemblée à partir du 7 octobre. L'objectif de la réforme est de combler le déficit des régimes de retraite évalué à 20 milliards d'euros en 2020.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !