Marine Le Pen drague les préfets | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Marine Le Pen drague
les préfets
©

Nouvelle cible

Marine Le Pen drague les préfets

La présidente du Front national a écrit une lettre au corps préfectoral et dénonce un Etat affaibli.

Marine Le Pen lance une opération séduction en direction des élites du pays. Le site Internet de Marianne s'est procuré un exemplaire d'une lettre envoyée par la présidente du Front national à l'ensemble du corps électoral :

"Les grands serviteurs de l'Etat réellement soucieux de l'intérêt général n'ont aucune raison de redouter notre arrivée au pouvoir et l'application des idées que je porte."

Elle loue leur "loyauté" et leur "dévouement", et fustige "l'affaiblissement du service public et du sens de l'Etat."

Marianne a interrogé Yannick Blanc, ancien haut-fonctionnaire et actuel directeur-adjoint du cabinet de Jean-Paul Huchon à la région Île-de-France. D'après lui, Marine Le Pen a été assistée par un membre du corps préfectoral pour rédiger sa lettre. D'après lui, le texte fait souvent mouche :

"Ma deuxième réaction est que je pourrais moi-même souscrire à 80% de ce texte. Le tableau qu’elle brosse de la démotivation, du sentiment d’impuissance, du caractère aveugle de la révision générale des politiques publiques, les lois « publicitaires », tout ça c’est du lieu commun de fonctionnaires, de gauche comme de droite. Je pourrais signer toute la partie diagnostic de ce texte."

Yannick Blanc considère pourtant que "ça dégénère assez rapidement dans la fin de la lettre."

Lu sur Marianne

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !