Mariage homosexuel : manifestation des opposants le 21 avril, vote solennel le 23 avril | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La conférence des présidents a décidé lundi d'appliquer la procédure du "temps programmé".
La conférence des présidents a décidé lundi d'appliquer la procédure du "temps programmé".
©Reuters

Calendrier

Mariage homosexuel : manifestation des opposants le 21 avril, vote solennel le 23 avril

En attendant, 25 heures de débat sont programmés. Christian Jacob parle d'"une humiliation totale du Parlement".

Une source parlementaire indique ce lundi que le vote solennel sur le projet de loi permettant le mariage aux couples homosexuels aura lieu le mardi 23 avril.

L'organe exécutif de l'Assemblée, la conférence des présidents, a décidé lundi d'appliquer la procédure du "temps programmé", qui permet de déterminer par avance le temps total de débat. 25 heures de débat seront donc programmés.

Cette accélération du calendrier a une nouvelle fois provoqué des réactions dans l'opposition. Christian Jacob parle d'"une humiliation totale du Parlement" et "d'une provocation de plus". Selon lui, avec ce temps alloué au débat, "vendredi au maximum, c'est fini""Cela réserve 10 heures de débat pour l'opposition", dénonce-t-il. Le président des députés UMP a demandé en conséquence de mettre en place une disposition qui donne 25 heures de débat en plus. La proposition n'a pas été acceptée.

Par ailleurs, les opposants au projet de loi ont annoncé ce lundi la tenue d'une manifestation pour le dimanche 21 avril, et éventuellement le 23.La Manif pour tous prévoit également des rassemblements "à partir de mardi 19 heures tous les soirs place Edouard Herriot", près de l'Assemblée nationale, a ajouté l'entourage de la tête de file du collectif Frigide Barjot.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !