Mariage homosexuel : la loi sera "bouclée" pour l'été estime Christiane Taubira | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Christiane Taubira estime que le projet de loi sur le mariage pour tous devrait être "bouclé" cet été.
Christiane Taubira estime que le projet de loi sur le mariage pour tous devrait être "bouclé" cet été.
©Reuters

Fin de partie

Mariage homosexuel : la loi sera "bouclée" pour l'été estime Christiane Taubira

La loi sur le mariage pour tous, dont le texte doit être examiné au Sénat à partir du 2 avril, devrait être "bouclée" pour l'été, a estimé ce mardi, la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

Sereine, sûre de son fait, Christiane Taubira estime que le projet de loi sur le mariage pour tous sera bientôt une chose réglée. Après deux semaines de débats houleux à l'Assemblée nationale, la ministre de la Justice estime ce mardi dans le quotidien Libération que la loi devrait être mise en place dès "cet été". En effet, selon la Garde des Sceaux, la loi sur le mariage pour tous, dont le texte doit être examiné au Sénat à partir du 2 avril, devrait être "bouclée" pour l'été.

"Le président s'était engagé pour l'année 2013. Je pense qu'on tient largement cet objectif et qu'au pire des cas ce sera à la rentrée d'automne. Mais à mon avis, pour l'été, c'est bouclé", explique Christiane Taubira. "Actuellement, le Sénat travaille avec moi dans le cadre de la préparation du débat au sein de la commission des lois, mais avec l'Assemblée aussi", poursuit-elle. "On fait en sorte de s'entendre sur les gros désaccords. Il y avait deux grandes interrogations, elles sont en train de se dissoudre".

Pour autant le débat n'est pas clos dans la sphère politique. En effet, samedi, 170 juristes et historiens du droit – dont Françoise Dekeuwer-Défossez, doyenne de la faculté de droit Lille-II, et Serge Guinchard, professeur émérite de droit privé – ont signé dans Le Figaro un appel commun pour dénoncer les risques de l’arrivée d'un "marché des enfants" que représenterait selon eux le mariage pour tous. Les signataires évoquent ainsi "le bouleversement profond du droit, du mariage et surtout de la parenté qu'implique le projet de loi" dans une lettre adressée à tous les sénateurs.

La préfecture de police de Paris a pris lundi un arrêté interdisant aux opposants au mariage homosexuel, qui vont contester la décision en justice, de manifester le 24 mars sur les Champs-Elysées.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !