Manuel Valls va dévoiler une série de mesures consacrées à la "politique de peuplement" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Manuel Valls
Manuel Valls
©Reuters

De l'avant

Manuel Valls va dévoiler une série de mesures consacrées à la "politique de peuplement"

Selon les services de Matignon, ces mesures sont censées favoriser la mixité sociale dans les quartiers sensibles.

Réunion au sommet ce vendredi à Matignon. 14 ministres seront autour de Manuel Valls pour élaborer un plan pour une nouvelle politique de peuplement. A l'issue de cette rencontre, le Premier ministre va dévoiler une série de mesures censées favoriser la mixité sociale dans les quartiers sensibles. "Nous avons réfléchi à une série de mesures plus ou moins coercitives de nature à modifier en quelques années la mixité sociale au sein des métropoles" a fait savoir Matignon.

Même s'il ne sera pas présent ce vendredi, François Hollande avait donné certaines pistes de réflexion et souhaitait que ce dossier devienne une des priorités du gouvernement. "Ce sont toujours les mêmes populations qui se retrouvent aux mêmes endroits et quand une famille arrive à en sortir, eh bien c'est une famille plus pauvre encore qu'on remet là", avait regretté le président de la République pour qui la loi SRU, qui fixe notamment des seuils de logements sociaux obligatoires, doit mieux s'appliquer aux communes.

La politique des bailleurs sociaux, accusés de concentrer les populations les plus fragiles devrait être réaménagée. La loi Dalo (Droit au logement opposable) pourrait aussi être retouchée, les élus locaux ayant été consultés ces dernières semaines par le chef de l'Etat. Par ailleurs, Najat Vallaud-Belkacem abordera aussi le sujet de la carte scolaire. "Comment fait-on pour que les enfants se croisent et ne vivent pas dans des mondes séparés au sein de collèges très différents ?", explique un conseiller de la ministre de l'Education nationale.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !