Mali : un véhicule militaire français attaqué à la grenade avant l'arrivée de Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mali : un véhicule militaire français attaqué à la grenade avant l'arrivée de Macron
©

Attentat

Mali : un véhicule militaire français attaqué à la grenade avant l'arrivée de Macron

L'attaque a eu lieu à Ouagadougou, deux heures avant l'atterrissage de l'avion présidentiel et a manqué sa cible.

Des individus cagoulés ont lancé une grenade vers un véhicule militaire français, dans le nord d'Ouagadougou (Burkina Faso), lundi soir, deux heures avant que l'avion d'Emmanuel Macron n'atterrisse dans la capitale du pays. Les agresseurs, à moto, ont manqué leur cible mais ont blessé trois riverains dont un grièvement.

L'attaque s'est déroulée loin de l'aéroport. La sécurité a été largement renforcée dans la capitale burkinabaise pour accueillir le président français.

Voilà plusieurs années que les forces spéciales françaises se sont installées à Ouagadougou dans le cadre d'une coopération militaires avec l'armée burkinaise. La présence des djihadistes au Sahel a renforcé cette présence. Les militaires sont ainsi intervenus lorsque la ville a été la cible d'un attentat sanglant sur des terrasses, en janvier 2016.

LIRE AUSSI - "Adresse à la jeunesse africaine" : Emmanuel Macron face aux vertigineux défis démographiques, économiques et migratoires du continent

Lu sur FranceInfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !