Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Drone Reaper
©Daphné BENOIT / AFP

Terrorisme

Mali : l'armée française neutralise une cinquantaine de combattants djihadistes

Une opération combinée qui a fait appel à des avions de chasse Mirage 2000, un drone, des hélicoptères et des commandos au sol

Lundi 2 novembre au soir, l’état-major des armées a convoqué une conférence de presse exceptionnelle pour faire part d’un succès majeur de ses soldats souligne Le Monde.

"Une centaine de djihadistes ont été éliminés entre mercredi et vendredi dans plusieurs opérations" écrit Le Monde. 

La ministre Française des Armées, Florence Parly a déclaré « une opération de grande importance a été menée le 30 octobre au Mali par la force Barkhane et qui a permis de neutraliser plus de 50 jihadistes, soit l’équivalent d’une katiba, en confisquant également du matériel et porte un coup significatif à un groupe terroriste affilié à al-Qaïda qui opère près de la frontière avec le Burkina Faso. »

Appuyées par des Mirage 2000 venus de Niamey et au moins un drone Reaper, les forces spéciales ont donné l’assaut, engageant plusieurs dizaines de commandos au sol et les combats ne s’achevant qu’au petit matin précise RFI.

"Quatre terroristes ont été capturés lors de cette opération strictement française qui a visé le groupe Ansarul Islam, affilié au Rassemblement pour la victoire de l'Islam et des musulmans (RVIM), qui se revendique d'Al-Qaïda. Du matériel a été saisi : des motos, des armes, une veste piégée, des moyens de transmission…" d'après Le Figaro.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !