Mali : l'armée française accusée d'avoir tué des combattants pro-gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des soldats français au Mali
Des soldats français au Mali
©Reuters

Bavure ?

Mali : l'armée française accusée d'avoir tué des combattants pro-gouvernement

Interrogée par l'AFP, une source militaire française a formellement démenti ces accusations.

L'armée française a-t-elle commis une bavure au Mali ? Selon un communiqué du ministère français de la Défense publié mardi, "une dizaine de terroristes ont été neutralisés"dans la nuit du 19 au 20 décembre dans le nord du pays.

Mercredi, un
 groupe armé malien pro-gouvernemental a accusé les militaires français de l'opération Barkhane d'avoir tué quatre de ses combattants lors de ce raid.

"C'est ce qu'on appelle 'dégât collatéral'. Ce sont nos gens qui ont été tués. Et ce qui est grave, pour le moment, l'armée française ne veut pas que nous nous rendions sur les lieux", a déclaré à l'AFP Mohamed Ould Mataly, membre influent de la coalition de formations armées soutenant le gouvernement. Il a aussi fait état de blessés et disparus. 

Interrogée par l'AFP, une source militaire française a formellement démenti ces accusations.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !