Mali : attentat à la voiture piégée à Kidal, au moins deux soldats de l'ONU tués | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mali : attentat à la voiture piégée à Kidal, au moins deux soldats de l'ONU tués
©

Drame

Mali : attentat à la voiture piégée à Kidal, au moins deux soldats de l'ONU tués

Cet attentat survient à la veille du second tour des élections législatives au Mali.

Au moins deux soldats africains de la force de l'ONU au Mali (Minusma) ont été tués, ce samedi, dans un attentat-suicide contre une banque de Kidal, dans le nord-est du pays. Plusieurs Casques bleus et soldats maliens ont par ailleurs été blessés, a indiqué une source de la Minusma. Le kamikaze est mort, a déclaré un responsable du gouvernorat de Kidal. 

Selon une source militaire de la Minusma, l'auteur de l'attentat "est venu par l'est de la ville, il a tout de suite foncé sur la banque, avant d'exploser". "Les battants de certaines maisons situées à plus de 500 mètres de la banque ont été emportés par l'explosion." "C'est un attentat bien préparé", a souligné cette source.

Ce drame survient à la veille du second tour des élections législatives qui doit sceller le retour à l'ordre constitutionnel au Mali. Il se produit aussi au moment où l'armée française, qui intervient dans ce pays depuis presque un an, mène depuis plusieurs jours une opération anti-djihadistes au nord de Tombouctou.

Lu sur Le Point.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !