La majorité des résultats des essais cliniques américains seraient biaisés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La majorité des résultats des essais cliniques américains seraient biaisés
©

Floués

La majorité des résultats des essais cliniques américains seraient biaisés

Ce sont les conclusions d'une étude publiée dans le Journal of American Medical Association.

Une analyse inquiétante, qui a pourtant été publiée dans le très sérieux Journal of American Medical Association ce mardi. Selon cet article, la majorité des essais cliniques menés aux États-Unis présenteraient des résultats biaisés.

D’une part, elles porteraient sur un trop petit nombre de personnes testées, et d’autre part, les différentes méthodes utilisées influeraient sur la pertinence des résultats. Ainsi, "moins de 15% des principales recommandations en matière de traitement s'appuient sur des informations de haute qualité", explique l'un des auteurs de l'étude.

De plus, ces essais cliniques porteraient sur les pathologies qui touchent le plus grand nombre de personnes, comme les maladies cardiovasculaires, les cancers et les pathologies mentales. Elles auraient donc un impact important.

L’analyse met en cause la pertinence de l'approche des essais cliniques, non suffisante "pour produire des données de qualité" et "fournir des quantités suffisantes d'informations utiles (…) pour émettre des recommandations" en matière de diagnostic et de traitement, explique le Dr Robert Califf de la faculté de médecine de l'Université de Duke (Caroline du Nord), co-auteur de l'étude.

59 % des essais cliniques ne feraient pas appel à des comités d'experts extérieurs pour évaluer les résultats obtenus, et pour la plupart, ils ne seraient pas menés sur des échantillons assez importants pour être représentatifs. Parmi les études observées, 96 % comptaient mille ou moins de mille participants et 62 % en comptaient cent ou moins.

Lu sur le Journal of American Medical Association

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !