Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
©

Suspects

Magnanville : deux proches de Larossi Abballa mis en examen

En garde à vue depuis mardi, Saad Rajraji et Charaf-Din Aberouz avaient été condamnés avec le meurtrier en 2013 pour avoir participé à une filière djihadiste.

Saad Rajraji et Charaf-Din Aberouz, 27 et 29 ans, sont désormais sous les verrous. Ils ont été mis en examen et écroués, samedi soir par les juges pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle." Pour le moment, les enquêteurs n'ont pas pu établir une complicité directe avec la tuerie de Larossi Abballa. Un troisième homme, placé en garde à vue, a lui été relâché.

Les deux hommes mis en examen sont bien connus de la justice antiterroriste. Ils font partie du groupe condamné en 2013 dans le cadre d'une filière djihadiste. Larossi Abballa en faisait partie et avait écopé de 3 ans de prison dont 6 mois ferme. De leur côté, Saad Rajraji et Charaf-Din Aberouz avaient tous deux été condamnés à cinq ans de prison. Chez le premier, une liste de policiers avec leurs adresses a notamment été retrouvée, lors d'une perquisition.

Lu surLe Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !