Macron s'emporte contre ceux de son entourage qui croient l'élection gagnée d'avance | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
©France 2

Présidentielle 2022

Macron s'emporte contre ceux de son entourage qui croient l'élection gagnée d'avance

Certains ministres sont visés à cause de leurs déclarations publiques

« Ceux qui pensent que l’élection serait déjà jouée se plantent. Je ne veux pas de ça dans la campagne », devant une poignée de collaborateurs et élus de son premier cercle, le chef de l’État prend connaissance d’un sondage qui le place, une fois encore, loin devant ses concurrents raconte Le Parisien.

Des enquêtes d’opinion le placent en situation de l’emporter au second tour dans n’importe quel cas de figure. Confortable sur le papier, mais redoutablement dangereux dans les faits. estime Le Parisien.

« Tout cela me stresse. Il n’y a rien de pire que l’embourgeoisement dans une campagne. Les sondages témoignent d’une avance, mais pas d’un match qui serait déjà fait », s'inquiète un poids lourd du gouvernement.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a déclaré la semaine dernière sur France Inter : « Pas un Français ne pense qu’Emmanuel Macron n’a pas été un bon président »

 "Cela renvoie une image d’arrogance. Bref, ce n’est pas bon" analyse un cadre LREM agacé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !