Macron appelle Erdogan à « respecter le choix souverain » de la Finlande et la Suède | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron lors d'une conférence à Istanbul, le 27 octobre 2018
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron lors d'une conférence à Istanbul, le 27 octobre 2018
©OZAN KOSE / AFP

Adhésion à l’OTAN

Macron appelle Erdogan à « respecter le choix souverain » de la Finlande et la Suède

Emmanuel Macron s’est entretenu ce jour avec son homologue turc. Recep Tayyip Erdogan exige des «mesures concrètes» de la Suède et la Finlande avant d’accepter leur entrée dans l’OTAN.

« Le président de la République a souligné l'importance de respecter le choix souverain de ces deux pays, résultant d'un processus démocratique et intervenant en réaction à l'évolution de leur environnement de sécurité », a indiqué l'Élysée à l'issue de l'entretien téléphonique.

Après avoir reçu les délégations de diplomates suédois et finlandais, Ankara a prévenu mercredi qu'elle ne donnerait pas son accord à l'adhésion de la Suède et de la Finlande sans avoir obtenu des « mesures concrètes » de leur part. La Turquie accuse les pays nordiques, notamment la Suède, qui possède une large communauté turque, d'abriter des militants kurdes du PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan, qu'elle considère comme une organisation terroriste. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !