M'jid El Guerrab démissionne de LREM, pas de son poste de député | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
M'jid El Guerrab démissionne de LREM, pas de son poste de député
©MARTIN BUREAU / AFP

Le parti avant la France ?

M'jid El Guerrab démissionne de LREM, pas de son poste de député

Mis en examen pour avoir frappé avec son casque un membre du Parti Socialiste dans Paris, l'élu a pris ses distances avec son parti qui comptait l'exclure.

Dans un communiqué, l'ex-LREM a déclaré : "Pour ne pas entraver le travail de la majorité parlementaire et afin d’assurer ma défense de la manière la plus sereine possible, j’ai décidé de soumettre ma démission du mouvement La République en marche aux membres du conseil d’administration." Mis en examen pour violences volontaires avec armes, M. El Guerrab est sous le coup d'une lourde sanction.

LREM a indiqué qu'elle acceptait la démission – ce d'autant plus qu'elle comptait l'exclure de toute façon. Cependant, le député n'a pas encore démissionné, et si LREM semble faire pression, lui demandant de prendre ses responsabilités "devant ses électeurs de la poursuite de son mandat". Le porte-parole Castaner a même indiqué qu'à sa place, il aurait démissionné. 

Mais pas de démission pour l'instant, il devra donc siéger avec les nons-inscrits.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !