Lutte contre le terrorisme : un sommet international et une coopération renforcée aux frontières de l'Europe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Lutte contre le terrorisme : un sommet international et une coopération renforcée aux frontières de l'Europe
©

Il était temps

Lutte contre le terrorisme : un sommet international et une coopération renforcée aux frontières de l'Europe

Un sommet international contre le terrorisme se tiendra le 18 février à Washington. Une coopération renforcée pour le contrôle des frontières extérieures de l'UE a aussi été annoncée par Bernard Cazeneuve.

Le secrétaire d'Etat américain à la Justice, Eric Holder, qui participe à la marche républicaine cet après-midi à Paris, a annoncé la tenue d'un sommet international consacré à la lutte contre le terrorisme et "l'extrémisme violent dans le monde", le 18 février prochain à Washington.

Ces propos suivent ceux du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui a annoncé ce matin après une réunion d'un grand nombre de ministres de l'Intérieur place Beauvau une coopération renforcée en Europe dans plusieurs domaines, parmi lesquels le contrôle des frontières extérieures de l'Union européenne.

"Un contrôle approfondi doit être réalisé sur certains passagers, dans le respect des libertés", a précisé le ministre. Les ministres présents souhaitent également "nous le redisons avec force", "progresser vers l'établissement d'un Passenger Name Record européen". Ce fichier des données des passagers aériens est bloqué par le Parlement européen pour des questions de protection de la vie privée, note-t-on.

La lutte contre la circulation et le commerce d'armes à feu sera également intensifiée, de même celle contre "un usage dévoyé d'internet" par les filières terroristes.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !