Lutte contre le terrorisme : 8 Français sur 10 veulent des restrictions de circulation dans l'UE | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
De manière plutôt surprenante, 6 Français sur 10 (59 %) estiment que l'échelon européen est le plus en mesure de combattre la menace terroriste.
De manière plutôt surprenante, 6 Français sur 10 (59 %) estiment que l'échelon européen est le plus en mesure de combattre la menace terroriste.
©Reuters

Opinion

Lutte contre le terrorisme : 8 Français sur 10 veulent des restrictions de circulation dans l'UE

Selon l'institut Elabe, 63% des Français assurent ne pas faire confiance à l'Union européenne ni aux 28 États membres pour mener une lutte efficace contre le terrorisme.

Selon les résultats d'un sondage Elabe réalisé pour BFM TV et publié jeudi 31 mars, près de 8 Français sur 10 (78 %) se disent favorables à la renégociation des accords de Schengen pour restreindre la circulation, afin de lutter plus efficacement contre la vague de terrorisme qui frappe l'Europe depuis plusieurs mois.

Quelle que soit leur orientation politique, les personnes sollicitées pour cette enquête estiment majoritairement que la lutte antiterroriste nécessite une renégociation des accords de Schengen, qui régule la libre circulation des citoyens des pays signataires. Une large part des sondés (63 %) assure également ne pas faire confiance à l'Union européenne ni aux 28 États membres pour mener une lutte efficace contre le terrorisme. 

Dans le détail, 19 % des sondés ne "font pas du tout confiance" et 44 % ne font "pas vraiment confiance" à l'UE ni aux Etats membres. Cependant, 3 % d'entre eux ont "tout à fait confiance" et 33 % à faire "plutôt confiance".

Enfin, de manière plutôt surprenante, 6 Français sur 10 (59 %) estiment que l'échelon européen est le plus en mesure de combattre la menace terroriste. Faire face "manière collective" est la démarche la plus efficace d'après 59 % des sondés, alors que 40 % pensent que chaque Etat devrait traiter le problème individuellement. 

>>>> À lire aussi : Et si les attentats de Bruxelles montraient surtout que l’Etat islamique est en train de perdre sa guerre contre l'Occident (mais que l'Europe n'est pas près de gagner la bataille de l'intégration de ses immigrés) ?

Lu sur Le Point

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Et si les attentats de Bruxelles montraient surtout que l’Etat islamique est en train de perdre sa guerre contre l'Occident (mais que l'Europe n'est pas près de gagner la bataille de l'intégration de ses immigrés) ?Schengen : des gardes-frontières supranationaux pour endiguer la crise migratoire ?Migrants : le Danemark instaure des contrôles aux frontières avec l'Allemagne

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !