Luc Chatel : il aurait été rémunéré par un cabinet de conseil depuis 2012 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Les révélations parues mercredi 13 août dans le "Canard Enchaîné" se basent sur la déclaration d'intérêts de l'ancien ministre.
Les révélations parues mercredi 13 août dans le "Canard Enchaîné" se basent sur la déclaration d'intérêts de l'ancien ministre.
©Reuters

Honoraires

Luc Chatel : il aurait été rémunéré par un cabinet de conseil depuis 2012

Selon les indiscrétions du "Canard Enchaîné", Luc Chatel aurait perçu depuis 2012 une somme avoisinant 250 000 euros de la part du groupe Boston Consulting Group (BCG), qui avait de son côté travaillé pour lui plusieurs fois alors qu'il était ministre...

Luc Chatel dans le viseur du "Canard Enchaîné". L'hebdomadaire révèle en effet ce mercredi 13 août, à partir de la déclaration d'intérêts de l'ancien ministre du gouvernement Fillon (publiée cet été par la Haute autorité de la transparence de la vie publique), qu'il a été rémunéré à hauteur de 234 135 euros depuis le printemps 2012 par le Boston Consulting Group (BCG). Cette collaboration entre Luc Chatel et le cabinet de conseil BCG remonterait donc à l'époque où l'intéressé était encore ministre : l'hebdomadaire affirme ainsi que le député UMP aurait chargé BCG de réaliser plusieurs missions.

Connue pour ses activités régulières de conseil auprès de plusieurs entreprises du CAC 40, la société Boston Consulting Group avait été contactée par l'UMP dès 2006 pour mettre sur pied le programme présidentiel du candidat Nicolas Sarkozy. Toujours selon le "Canard Enchainé", c'est à partir de la même date que Luc Chatel aurait noué des liens avec certains dirigeants de cette entreprise, à laquelle il aurait confié la rédaction de quatre rapports entre 2008 et 2012, dans le cadre ses fonctions dans le gouvernement Fillon.

Conclu en janvier 2012, le dernier de ces contrats (pour lequel avait été lancé un appel d'offres) a précisément retenu l'attention du "Canard Enchaîné" : il se chiffrerait entre 90 000 et 130 000 euros hors taxes. Les sommes évoquées auraient été ensuite reversées par BCG à la société personnelle de Luc Chatel. De son côté, l'ancien ministre affirme n'avoir conclu qu'un seul contrat avec le cabinet de conseil en 2008...

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !