Londres et Israël ainsi que les Etats-Unis accusent l'Iran d'être responsable de l'attaque meurtrière d'un pétrolier par un drone en mer d'Oman et convoque son ambassadeur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Attaque d'un pétrolier en mer d'Oman en juin 2019 (photo d'archive)
Attaque d'un pétrolier en mer d'Oman en juin 2019 (photo d'archive)
©ISNA / AFP

Tensions

Londres et Israël ainsi que les Etats-Unis accusent l'Iran d'être responsable de l'attaque meurtrière d'un pétrolier par un drone en mer d'Oman et convoque son ambassadeur

Deux personnes ont tuées sur le pétrolier qui appartient à un armateur israélien

L’ambassadeur d’Iran au Royaume-Uni, Mohsen Bahardvand, a été convoqué uite à l’attaque meurtrière, survenue il y a quatre jours, du Mercer-Street, un navire pétrolier en mer d’Oman selon Le Monde.

L'ttaque a fait deux morts : un Britannique employé par la société de sécurité Ambrey, et un membre d’équipage, roumain, selon l’armateur Zodiac Maritime, société de l’Israélien Eyal Ofer à laquelle appartient le Mercer-Street. Israël a aussitôt pointé du doigt l’Iran précise Le Monde.

 Les Etats-Unis ont, eux aussi, accusé l’Iran, Washington menaçant d’une « réplique appropriée ».

Mais l'Iran nie et menace : "« La République islamique d’Iran n’hésitera pas à protéger sa sécurité et ses intérêts nationaux », a déclaré le porte-parole des affaires étrangères iraniennes Saïd Khatibzadeh".

Il y a déjà eu d'autres attaques contre des pétroliers en mer d'Oman.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !