Loi famille : les députés socialistes et écolos annoncent des propositions de loi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les députés PS et EELV vont déposer des propositions de loi
Les députés PS et EELV vont déposer des propositions de loi
©Reuters

Couac à gauche

Loi famille : les députés socialistes et écolos annoncent des propositions de loi

Le statut des beaux-parents et l'adoption seraient dans leur ligne de mire.

Après le recul du gouvernement sur la loi famille, les députés PS et EELV ont décidé, ce mardi, de prendre les choses en main en annonçant qu'ils allaient déposer des propositions de loi. Des aspects de la loi comme le statut des beaux-parents et l'adoption seraient notamment concernés. Il faut dire que la décision gouvernementale avait fortement énervé les socialistes qui ont manifesté leur désaccord à l'occasion d'une réunion du groupe PS à l'Assemblée nationale. De même, le groupe Europe-Ecologie-Les Verts a embrayé. "Nous utiliserons tous les vecteurs législatifs pour que ces questions-là ne soient pas évacuées", a déclaré sur France Inter le coprésident du groupe EELV à l'Assemblée, François de Rugy.

Pour rappel, la porte-parole Najat Vallaud-Belkacem avait invoqué "des travaux préparatoires qui doivent se poursuivre pour peaufiner ce projet de loi". "Le gouvernement, en se donnant le temps d'élaborer ce projet de loi famille, crée les conditions de sérénité et de concertation indispensables et confirme la logique de rassemblement des Français poursuivie depuis 20 mois", a-t-elle ajouté. La nouvelle avait ravi les organisateurs de la Manif pour tous, à commencer par sa présidente Ludovicine de la Rochère qui s'est réjouie d'une "victoire car ce qui se dessinait dans ce projet de loi n'était pas favorable à l'intérêt supérieur de l'enfant et de la famille."

Les critiques contre le gouvernement ont fusé après cette reculade. Jean-François Copé, président de l'UMP avait lui estimé que "tout ça est reporté pour après l'élection municipale, histoire de calmer le jeu. C'est très grave, ce qui se passe. On ment aux Français de manière absolument indigne". Florian Philippot, vice-président du Front national, a avoué que c'était "une bonne nouvelle. Peut-être qu'on va sortir enfin de ces séquences interminables où on sature l'espace politique et médiatique avec les réformes de société qui font diversion et divisent terriblement la société".

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !