Loi climat : la location des "passoires thermiques" interdite en 2028, 1,8 million de logements seraient concernés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Logements
Logements
©Flickr/unicellular

Loi climat : la location des "passoires thermiques" interdite en 2028, 1,8 million de logements seraient concernés

L'Assemblée nationale a voté à l'unanimité cette interdiction, lundi soir

L'Assemblée nationale a voté à l'unanimité soulignent Les Echos, lundi 12 avril au soir l'interdiction de la mise en location des logements «passoires thermiques» en 2028. Mais Le Figaro remarque que la mesure passe par un éventuel recours des locataires devant la justice.

Selon le gouvernement, 1,8 million de logements seront ainsi interdits à la location.  Mais l'opposition critiquent la mesure : une «interdiction en trompe-l’œil»  selon Vincent Descoeur (LR) tandis que le socialiste Guillaume Garot a lancé «Pensez-vous que quelqu'un qui croupit dans un logement insalubre va avoir pour réflexe d'aller saisir le juge ? Ça n'arrive jamais».

Les critiques ont aussi été émisés par certains membres de la majoritécomme le MoDem François Pupponi : "tout le monde sait que les marchands de sommeil peuvent dormir tranquille. Une personne en situation irrégulière qui loue une chambre avec sa famille ne va pas porter plainte, c'est là où le bât blesse".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !