Limoges : deux profanations de la mosquée en trois mois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Limoges : deux profanations de la mosquée en trois mois
©

Profanation

Limoges : deux profanations de la mosquée en trois mois

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les portes de la mosquée ont été dégradées par des excréments.

C’est la deuxième fois en quelques mois qu’un tel évènement survient à Limoges. Les portes de la mosquée ont de nouveau été profanées dans la nuit de mardi à mercredi a annoncé et condamné avec "la plus grande fermeté" le ministre de l’Intérieur en charge des cultes, Manuel Valls. Il a tenu a rappelé que "s'attaquer à une religion, c'est s'attaquer à la République".

Cette fois, explique le communiqué du ministère de l’Intérieur les portes "ont été souillées par des excréments". Selon la place Beauvau, "cet acte porte gravement atteinte à la dignité des musulmans et choque l'ensemble des citoyens attachés aux valeurs de respect et de tolérance". Fin juillet, deux tags néo-nazi avaient été découverts sur la porte d’entrée de cette même mosquée.

"Manuel Valls assure les communautés musulmanes de Limoges et de France de son entier soutien. Il réaffirme enfin sa détermination, ainsi que celle des services de police en charge des investigations, à identifier le ou les auteurs de ces agissements intolérables, afin de les déférer à la justice", ajoute le communiqué.

Début août, en plein ramadan, deux têtes de cochons ont été retrouvées devant les portes la mosquée de Montauban. Le nombre d’actes antimusulmans est en hausse de 14,49% au premier semestre en France selon l'Observatoire national contre l'islamophobie.

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !