Libye : le consul de France échappe à une tentative d'assassinat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Libye : le consul de France échappe à une tentative d'assassinat
©

La situation est tendue

Libye : le consul de France échappe à une tentative d'assassinat

Jean Dufriche, le consul honoraire de France à Benghazi, dans l'est de la Libye, est sorti sain et sauf d'une fusillade contre sa voiture, ont déclaré vendredi des responsables libyens.

C'est un véritable miracle. Le consul de France à Benghazi en Libye est sorti indemne d'une tentative d'assassinat. Jean Dufriche s'en est sorti alors même que son véhicule officiel a été la cible d'une attaque à la mitraillette ce jeudi soir. Ainsi, selon Mohamed Hijazi, un porte-parole des services de sécurité à Benghazi, "au moins dix balles ont atteint le véhicule. Mais personne n’a été blessé". La voiture du Dr Dufriche a essuyé des tirs provenant d’un autre véhicule, alors qu’il rentrait chez lui en compagnie de son épouse. Pour des raisons de sécurité évidentes, le couple a quitté le pays pour se rendre à Tunis en Tunisie.

"Le consul rentrait chez lui au volant de sa voiture lorsqu'une voiture s'est présentée et que ses passagers ont ouvert le feu", a assuré Mohamed al Hidjazi. "Ils se trouvaient près du centre médical de Benghazi lorsque l'incident s'est produit. Ils s'y sont rendus et y sont restés jusqu'à l'arrivée d'une équipe de protection envoyée par nos soins. Depuis, ils ont gagné la Tunisie", a-t-il ajouté.

Ce samedi, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a condamné cette attaque "avec la plus grande fermeté". "Le rétablissement de la sécurité est la priorité pour permettre le développement du pays et l'édification d'un Etat de droit", précise le chef de la diplomatie française dans un communiqué. Ce n'est pas la première fois que les intérêts occidentaux sont pris pour cible en Libye. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, en 2011, il y a en effet eu plusieurs attaques. Par exemple, le 11 septembre dernier, des islamistes avaient lancé une attaque contre le consulat américain à Benghazi au cours de laquelle l’ambassadeur des Etats-Unis en Libye, Chris Stevens, et trois autres Américains avaient été tués.

Plus récemment, un attentat à la voiture piégée contre l’ambassade de France à Tripoli a fait deux blessés parmi les gendarmes français le 23 avril.


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !