Libye : au moins 30 morts dans des attentats revendiqués par l'Etat islamique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Libye : au moins 30 morts dans des attentats revendiqués par l'Etat islamique
©

Carnage

Libye : au moins 30 morts dans des attentats revendiqués par l'Etat islamique

Ces attentats font suite au bombardement par l'armée égyptienne de positions de la branche de l'Etat islamique en Libye.

La réponse de l'Etat Islamique ne s'est pas faite attendre en Libye. Moins d'une semaine après les raids de l'armée de l'air égyptienne sur des cibles de l'organisation djihadiste à Derna, à l'Est de la Libye, trois attentats ont eu lieu ce vendredi 20 février dans la ville d'Al-Qoba, dans la région de Derna. Les attentats ont été revendiqués par la branche libyenne de Daesh, selon David Thomson, journaliste à RFI. 

Trois voitures piégées ont explosé en différents lieux d'Al-Qoba, près du commissariat de police, d'une station-service, et de la maison du président du Parlement libyen, selon Le Parisien, faisant au moins 30 morts et des dizaines de blessés. Dans un communiqué, la branche libyenne de l'EI dit avoir voulu "venger le sang de nos musulmans à Derna", selon Le Figaro.

A LIRE AUSS- L'Etat islamique menace d'envoyer 500 000 migrants en Europe : la nouvelle arme psychologique du groupe djihadiste

La ville d'Al-Qoba est en effet contrôlée par les forces loyales au général Khalifa Haftar, qui soutient l'intervention militaire de l'Egypte contre les combattants de l'EI en Lybie. Ces derniers ont publié la photo de deux hommes cagoulés, présentés comme les kamikazes qui ont perpétré les attentats.

A LIRE AUSSI- Le dilemme libyen : intervenir et aggraver les choses, ou ne rien faire et laisser les choses s'aggraver...

En début de semaine, l'armée de l'air égyptienne a mené des frappes contre des position de l'EI à Derna, suite à la publication sur Internet d'une vidéo montrant l'assassinat de 21 coptes égyptien par l'EI en Lybie, dimanche dernier. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !