Libération des quatre Français de Secopex | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Libération des quatre
Français de Secopex
©

Libye

Libération des quatre Français de Secopex

Les employés d'une société française, retenus depuis le 11 mai par la rébellion libyenne, libérés et reconduits en Egypte.

Les quatre employés de la société privée de sécurité, Secopex, détenus en Libye depuis le 11 mai dernier, ont été libérés et reconduits samedi en Egypte. Arrêtés à Benghazi par la rébellion libyenne, les quatre hommes étaient soupçonnés d'espionnage pour le compte du dirigeant Mouammar Kadhafi. Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, " les quatre ressortissants français ont bénéficié de [notre] protection consulaire depuis leur arrestation. C'est dans ce contexte que nous avons été informés de la décision des autorités libyennes de les libérer. Ils ont été reconduits ce jour vers l'Egypte où ils ont été pris en charge par nos autorités consulaires»,a précisé le Quai d'Orsay.

Une source libyenne proche du dossier explique par ailleurs que la justice (rebelle) n'avait pas l'intention de les juger. La rébellion libyenne souhaitait une expulsion, dans les plus brefs délais, des quatre Français, afin de les "empêcher de nuire".

Le patron des quatre hommes, l'ancien sous-officier parachutiste d'infanterie de marine, Pierre Marziali, dirigeait la firme Secopex basée dans le sud-ouest de la France. Il a été tué lors de l'arrestation de ses employés à la sortie d'un restaurant, d'après la Secopex. 

Lu sur l'AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !