Les Unes du jour mardi 23 novembre : La Guadeloupe sous tension, l'hôpital face à la reprise de l'épidémie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Kiosque
Kiosque
©

Revue de presse des quotidiens

Les Unes du jour mardi 23 novembre : La Guadeloupe sous tension, l'hôpital face à la reprise de l'épidémie

Médias

Guadeloupe, l'état de défiance à la Une de La Croix

près une réunion avec les élus locaux à Paris, Jean Castex a réaffirmé, lundi 22 novembre au soir, la volonté de mettre en œuvre l’obligation vaccinale et en a appelé à la fin des violences. Insatisfaits, les syndicats ont annoncé la poursuite de la grève.

Manifestation en Guadeloupe L'exécutif cherche à éviter la contagion à la Une du Parisien

Les projets fous des milliardaires de la tech à la Une du Figaro

Elon Musk, Jeff Bezos et Mark Zuckerberg rêvent d’offrir un nouvel horizon à l’humanité par la conquête de l’espace ou d’une réalité virtuelle.

Covid : la reprise sous surveillance à la Une des Echos

Le Conseil scientifique est favorable à l'insertion de la « troisième dose » dans le passe sanitaire. Il invite à envisager un rappel vaccinal pour tous les adultes. Une vaccination de masse qui passera cette fois davantage par les pharmacies.

Urgences : le noeud gordien de l'hôpital à la Une de l'Opinion

Les fermetures de services d’urgences se multiplient. Sujet à une superposition de réformes et de plans en tout genre, le secteur, frappé de plein fouet par la pénurie médicale, peine à se relever de la crise sanitaire

Interpol Des flics sous influence à la Une de Libération

L’éventualité de l’élection d’un tortionnaire réputé illustre la nécessité de réformer l’organisation policière internationale.

Interpol, la vénérable organisation policière mondiale, est devenu en l’espace de vingt ans une des armes préférées des régimes autoritaires pour traquer leurs opposants partout dans le monde.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !