Les trous noirs sont franchissables et mèneraient à des univers parallèles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les chercheurs considéraient jusqu'à présent que les objets emportés dans un trou noir étaient définitivement perdu
Les chercheurs considéraient jusqu'à présent que les objets emportés dans un trou noir étaient définitivement perdu
©

L'Odyssée de l'Espace

Les trous noirs sont franchissables et mèneraient à des univers parallèles

Le célèbre cosmologiste anglais Stephen Hawking a fait une découverte majeure en expliquant que les objets emportés par un trou noir pouvaient se régénérer dans un univers parallèle fascinant.

Le physicien et cosmologiste anglais Stephen Hawking, professeur à l'Université de Cambridge de 1980 à 2009 est une pointure dans l'étude des trous noirs. En astrophysique, un trou noir est un objet céleste très dense qui empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s'en échapper. Lors d'une conférence donnée à l'université de Stockholm ce lundi 24 août, le chercheur expliquait qu'il était possible pour les objets de sortir d'un trou noir et d'accéder à des univers parallèles : "Si vous tombez dans un trou noir, n’abandonnez pas. Il y a une sortie".

A lire aussi : Un trou noir supermassif géant observé à des dizaines de milliards d'années-lumière

La communauté scientifique est unanime pour reconnaître l'existence des trous noirs mais divisée sur le destin des objets engloutis dans ceux-ci. Les chercheurs considéraient jusqu'à présent que les objets emportés dans un trou noir étaient définitivement perdus. Hawking, lui, explique : "mais n'espérez pas revoir quelque chose de pertinent puisque l'information des particules, qui est entrée, ressort dans une forme chaotique et inutile. Cela résout le paradoxe de l'information, mais pour des applications pratiques, l'information est perdue". 

En étudiant l'information stockée non pas à l'intérieur du trou noir mais dans ses frontières une forme de matière peut être conservée. Le scientifique, amateur de vulgarisation scientifique, espère simplement que tout le monde réalise qu'un objet peut ressortir d'un trou noir. A ce titre, la célèbre formule du chimiste Lavoisier au XVIIIe siècle est éclairante : "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". 

Lu sur Independant.co.uk

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Le trou noir au cœur de la véritable histoire du 11 Septembre : mais que racontent les 28 pages consacrées à l'Arabie Saoudite et encore top secrètes de l'enquête du Congrès américain ?Stephen Hawking : ACAT, son logiciel de communication, est ouvert à tous ; interview : un trou noir pourrait-il entrer en collision avec la Terre ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !