Les patrons des Verts, officiellement, ne donnent pas de consigne de vote pour le 2e tour de la primaire EELV mais... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Yannick Jadot Sandrine Rousseau Delphine Batho Eric Piolle
Yannick Jadot Sandrine Rousseau Delphine Batho Eric Piolle
©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Présidentielle 2022

Les patrons des Verts, officiellement, ne donnent pas de consigne de vote pour le 2e tour de la primaire EELV mais...

Face au duel Yannick Jadot contre Sandrine Rousseau les préférences s'expriment plus ou moins discrètement

Officiellement, les grands patrons d'EELV refusent de donner de consigne de vote pour le second tour de la primaire. Secrètement, ils en pincent tous pour Yannick Jadot selon l'Express.

Eric Piolle, encore marqué par la vraie-fausse bousculade sur Sandrine Rousseau lors des universités d'été des écologistes, a confié qu'il glissera un bulletin "Jadot".

Idem pour pour David Cormand, ex-chef d'EELV. Sans oublier, Julien Bayou, le secrétaire national et garant de la bonne tenue des primaires. Lui aussi a été échaudé par le pseudo-accrochage inventé par Rousseau ajoute l'Express.

Sa directrice de campagne a sur Twitter, appellé à soutenir Jadot et reproche au clan Rousseau des pressions sur les femmes d'EELV. Si celles-ci ne votent pas Rousseau, alors elles ne seraient pas de véritables féministes. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !