Les Français expriment leurs craintes et leurs doutes envers le gouvernement sur la question de la sécurité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Les Français expriment leurs craintes et leurs doutes envers le gouvernement sur la question de la sécurité
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Insécurité

Les Français expriment leurs craintes et leurs doutes envers le gouvernement sur la question de la sécurité

Selon un nouveau baromètre Fiducial-Odoxa pour le Figaro, seulement 21 % des personnes interrogées font confiance à l'exécutif pour assurer leur protection.

Après le départ spectaculaire de Gérard Collomb pour la mairie de Lyon, le gouvernement vient de connaître une sévère baisse dans les sondages sur la question de la sécurité. 

Le récent baromètre Fiducial-Odoxa, dévoilé par Le Figaro, révèle une vive inquiétud auprès des citoyens et une pertte de confiance envers le gouvernement. 

Une personne sur cinq seulement fait confiance à l'exécutif pour assurer sa sécurité et pour garantir la protection (21 % des Français sondés). 

Ce chiffre correspond au plus bas niveau enregistré depuis décembre 2016, sous le quinquennat de François Hollande à l'époque. 

La cote de confiance envers le gouvernement en matière de sécurité qutoidienne a même été divisée par deux depuis l'accession d'Emmanuel Macron au pouvoir. En juin 2017, 40 % des Français accordaient leur confiance au chef de l'Etat en matière de sécurité. 

Le terrorisme n'est pas le sujet qui a entraîné cette chute. Les Français sont sévères et inquiets en revanche sur la capacité du gouvernement à assurer leur sécurité au quotidien dans le cadre de la lutte contre la délinquance, les cambriolages ou bien encore les agressions. 

43 % des Français interrogés indiquent avoir été victimes d'un harcèlement ou d'une atteinte verbale dans la rue ou un lieu public. 26 % ont indiqué avoir déjà été cambriolés.  23 % ont également subi des agressions physiques. 15 % ont précisé avoir été visés par des vols à l'arraché et des pickpockets et 8 % ont rapporté des attaques sexuelles. 

Près des deux tiers des Français sondés (64 %) se sentent en insécurité. Ces chiffres ont augmenté de six points par rapport à un précédent baromètre de juin dernier. 

Les Français interrogés se sont montrés également sceptiques au sujet de la lutte menée par les autorités contre le trafic de drogue dans les quartiers défavorisés. Pour 62 % des sondés, le gouvernement ne parviendra pas à reconquérir ces quartiers. 

La personne qui succèdera à Gérard Collomb au poste de ministre de l'Intérieur, après la période de transition gérée par Edouard Philippe, devra donc tenter de regagner la confiance des Français au plus vite. Le départ de Gérard Collomb et la recrudescence de faits divers violents depuis la rentrée ne vont pas améliorer ce ressenti et ce sentiment de malaise.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !