Les Français de moins en moins favorables au droit de vote des étrangers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le droit de vote des étrangers n'est plus une priorité
Le droit de vote des étrangers n'est plus une priorité
©Reuters

En baisse

Les Français de moins en moins favorables au droit de vote des étrangers

En un an, les opinions positives sont passées de 54% à 47%. Il s'agissait d'une promesse de campagne de François Hollande.

Voici une idée que l'exécutif ne risque pas de sortir de son chapeau dans les mois à venir. L'extension du droit de vote des étrangers (hors UE) aux élections locales séduit de moins en moins de Français. Selon ce sondage Harris Interactive pour la Lettre de la Citoyenneté, une majorité est désormais contre cette option (47% contre 54% en 2013).

Si on est très loin du pic de 2011 (59%), le score est toujours plus haut que ceux des années 1990 (seulement 28% d'opinions favorables en 1996).

En détail, cette baisse est liée à "un durcissement des opinions des sympathisants du centre, de la droite et du Front National, de plus en plus opposés à cette réforme" note l'institut de sondage. (33% d'opinions favorable pour l'UMP et 16% pour le FN). Promesse électorale du candidat Hollande, elle n'a pas été évoquée par l’exécutif depuis plusieurs mois.

Enquête réalisée par téléphone du 4 au 7 novembre 2014, auprès d'un échantillon de 1.008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !