Les dirigeants européens et Barack Obama souhaitent maintenir les sanctions contre la Russie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les dirigeants européens et Barack Obama souhaitent maintenir les sanctions contre la Russie
©Reuters

En bloc

Les dirigeants européens et Barack Obama souhaitent maintenir les sanctions contre la Russie

Le président américain a notamment rencontré Angela Merkel, Theresa May, Mariano Rajoy, Matteo Renzi et François Hollande.

Lors de sa dernière tournée en Europe avant de quitter la Maison Blanche le 20 janvier prochain, Barack Obama a souligné la nécessité des sanctions économiques contre la Russie, et prôné le maintien de la coopération entre les membres de l'Otan.

Après plusieurs entretiens à Berlin, les principaux dirigeants européens ont eux aussi appelé vendredi 18 novembre au maintien de la coopération au sein de l'Otan et des sanctions contre la Russie, alors que l'élection de Donald Trump laisse entrevoir une détente des relations entre Washington et Moscou. 

"Les dirigeants ont réaffirmé l'importance de la coopération au sein d'institution multilatérales y compris l'Otan", a déclaré la Maison Blanche. 

Barack Obama a notamment rencontré Angela Merkel, Theresa May, Mariano Rajoy, Matteo Renzi et François Hollande, avant de s'envoler en début d’après-midi pour se rendre au Pérou pour le Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC).

Tous ont également rappelé leur position sur la Syrie et ont appelé à "l’arrêt immédiat" des attaques du régime syrien, de la Russie et de l’Iran contre la deuxième ville du pays, Alep.

>>>> À lire aussi : Comment les conséquences des sanctions russes sur l’économie française ont été largement sous-estimées

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !