Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

On l'a retrouvée

Leonarda est désormais serveuse au Kosovo

"La vie est dure ici. Mon père est malade. La maison n'est pas beaucoup chauffée" a témoigné la jeune fille dans Le Parisien.

"J'en veux toujours à Hollande, il a gâché ma vie". Deux ans après son départ forcé vers le Kosovo, Leonarda tente de refaire sa vie, toujours en colère après son expulsion. L'affaire avait empoisonné le début du quinquennat Hollande. En 2013, la jeune fille, alors âgée de 15 ans, avait été interpellée lors d’une sortie scolaire pour être expulsée vers le Kosovo, pays de son père.

Une vive polémique s'ensuivra : le président est critiqué dans son propre camp pour cet acte jugé “inhumain”, et la jeunesse se mobilise contre lui, en solidarité avec Leonarda. Le chef de l'Etat tente alors de clamer le jeu et affirme que Leonarda pourra poursuivre sa scolarité en France” mais sans sa famille. "J’ai pas envie de quitter ma famille. Un jour ou l’autre, je rentre en France".

Aujourd'hui, la jeune fille est serveuse au Kosovo. Elle s'est confiée au Parisien. "La vie est dure ici. Mon père est malade. La maison n'est pas beaucoup chauffée." La jeune fille suit des cours de français trois fois par semaine pour maintenir son niveau, parce qu'elle veut revenir en France. "Pour le moment, mes parents sont en contact avec des assistantes sociales et l'ambassade pour trouver une solution". 

Lu sur Le Parisien
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.