Législatives en Italie : Monti se pose en chef des centristes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mario Monti en chef d'une coalition de centristes
Mario Monti en chef d'une coalition de centristes
©Reuters

Le revoilà !

Législatives en Italie : Monti se pose en chef des centristes

Mario Monti a annoncé ce vendredi avoir accepté d'être le chef d'une coalition centriste aux prochaines élections législatives en Italie, fin février.

Il est encore là. Le président du Conseil démissionnaire a annoncé ce vendredi qu'il mènerait une coalition de partis centristes qui soutient son programme de réformes à l'occasion des prochaines élections législatives anticipées les 24 et 25 février en Italie. "J'accepte d'assumer le rôle de chef de la coalition et je m'engagerai pour garantir le succès de cette opération", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Il avait rencontré peu avant les représentants des groupements centristes et des organisations civiques pendant quatre heures. Il s'était déjà dit prêt, ce dimanche, à "donner son opinion, son encouragement et, si on me le demande à diriger les forces".

Toutefois, Mario Monti était resté dans l'ambigüité la plus totale. Ce vendredi, il a estimé que "le clivage traditionnel droite-gauche a une valeur historique et symbolique, il ne reflète pas la véritable alliance dont l'Italie a besoin et qui tourne autour de l'Europe et des réformes". Néanmoins, le successeur de Silvio Berlusconi ne sera pas directement candidat car il est sénateur à vie. Son nom figurera toutefois sur une série de listes électorales qui seront déposées en janvier.

Les élections législatives du 24 et du 25 février 2013 doivent renouveler les sièges de députés et de sénateurs.

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !