Législatives : Valls ne laissera "pas passer la moindre mise en cause" de son élection | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Législatives : Valls ne laissera "pas passer la moindre mise en cause" de son élection
©SEBASTIEN BOZON / AFP

Réplique

Législatives : Valls ne laissera "pas passer la moindre mise en cause" de son élection

Sa rivale, Farida Amrani, ne reconnait pas sa courte défaite.

Grosses tensions à Evry où l'ancien Premier ministre Manuel Valls était l'homme à battre pendant ces législatives. Mais il a pourtant annoncé sa victoire, dimanche soir avec 50,3% des voix soit une avance de 139 voix sur la candidate de la France insoumise Farida Amrani. Cette dernière a contesté les résultats et a débuté le recomptage minutieux des voix, dès ce lundi. "Nous contestons les résultats d'hier et nous revendiquons la victoire. On a passé une semaine très difficile entre les deux tours, (...) avec des intimidations" a-t-elle expliqué sur BFMTV.

De son côté, Manuel Valls a protesté contre la mise en cause de son élection, dans une série de tweets.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !