Marylise Lebranchu demande un "grand moment de rigueur" aux fonctionnaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Marylise Lebranchu demande un "grand
moment de rigueur" aux fonctionnaires
©

Serrage de ceinture

Marylise Lebranchu demande un "grand moment de rigueur" aux fonctionnaires

La ministre de la Fonction publique a évoqué une "situation très dure".

Marylise Lebranchu a estimé mercredi sur RTL que les fonctionnaires doivent affronter un "grand moment de rigueur"."Les fonctionnaires sont conscients de l'importance de leur fonction et ont envie que leur pays se redresse, donc ils savent que s'ils y participent, ils peuvent générer aussi leur part de croissance", a déclaré la ministre de la Fonction publique, évoquant une "situation très dure".

Ces propos vont à l'encontre de ceux du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, pour qui l'idée de réserver les créations d'emplois publics aux secteurs prioritaires (enseignement, police, gendarmerie, justice) n'est pas un "tournant de la rigueur".

Marylise Lebranchu n'a pas voulu chiffrer le nombre de postes qui devront être supprimés ("-2,5% par an" selon le Premier ministre). Elle a précisé que lors de la conférence sociale des 9 et 10 juillet, elle regarderait "avec les syndicats ce qu'on veut réaliser sur cinq ans et en particulier bien définir les missions de service public".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !