Le sultan de Brunei interdit à ses citoyens de célébrer Noël sous peine de 5 ans de prison | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Hassanal Bolkiah, sultan de Brunei
Hassanal Bolkiah, sultan de Brunei
©

Pas de cadeaux

Le sultan de Brunei interdit à ses citoyens de célébrer Noël sous peine de 5 ans de prison

Pour les autorités religieuses, organiser des fêtes chrétiennes publiques pourrait ébranler la foi des musulmans.

Le richissime sultan de Brunei a annoncé à ses citoyens que ceux d'entre eux qui fêtaient Noël s'exposaient à 5 années de prison. Cette décision concerne aussi bien les musulmans qui célèbrent l'événement que les non-musulmans qui veulent organiser des fêtes publiques. Les chrétiens peuvent fêter Noël mais cela ne doit pas excéder la cadre de leur communauté. 20% des habitants du sultanat ne sont pas musulmans, ils sont pour la plupart bouddhistes ou chrétiens.

"Les mesures renforcées ont pour objectif de contrôler le déroulement de Noël afin que cette pratique ne soit pas préjudiciable à la communauté musulmane", a déclaré le ministre des Affaires religieuses. De manière générale, Brunei interdit le prosélytisme non-musulman. Parmi les pratiques bannies : les sapins de Noël, les chants religieux, les vœux de Noël… "Ce n'est pas un sujet frivole, cela peut affecter la foi musulmane", estime un imam.

Lu sur Mail Online

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !