Etats-Unis : le succès du New York Times continue alors que le Washington Post recule | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Jeff Bezos (Amazon)
Jeff Bezos (Amazon)
©JASON REDMOND / AFP

Quotidiens

Etats-Unis : le succès du New York Times continue alors que le Washington Post recule

Le Washington Post a été racheté par Jeff Bezos en 2013

Depuis le rachat du Washington Post par Jeff Bezos pour 250 millions de dollars en 2013, le succès a été au rendez-vous, mais ensuite, il a marque le pas écrit Media Voices.

Trois ans après le début du rachat par Jeff Bezos, le Post avait doublé son trafic Web et était passé de jusqu'à 40 millions de dollars de pertes par an à la rentabilité. En 2019, il avait ajouté 200 journalistes à sa salle de rédaction, portant le total à 900 journalistes. Son revirement semblait prometteur.

Mais alors que le New York Times fixe des objectifs d'abonnés toujours plus élevés, le Washington Post semble ralentir.

Le New York Times continue d'accumuler des abonnés. Suite à son acquisition de The Athletic, il s'est fixé un nouvel objectif de 15 millions d'abonnés d'ici fin 2027.

Le New York Times a enregistré 525 millions de visites en mai, ce qui en fait le quatrième site d'information le plus visité le mois dernier. En revanche, le Washington Post n'a même pas fait partie du top 25.

En effet, le Washington Post a vu le trafic baisser de 28% à 66 millions par mois. Leur nombre total d'abonnés est passé l'an dernier de 3 millions à 2,7 millions entre janvier et octobre 2021 ajoute Media Voices

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !