Le sénateur LREM François Patriat, fait l'autocritique de La République en Marche qu'il ne voit pas comme un parti, mais comme un mouvement trop virtuel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Patriat
François Patriat
©Capture d'écran Public Sénat

Réalité virtuelle

Le sénateur LREM François Patriat, fait l'autocritique de La République en Marche qu'il ne voit pas comme un parti, mais comme un mouvement trop virtuel

Selon lui, La République en Marche n'est pas un parti, c'est un mouvement

La République en Marche "D'abord ce n'est pas un parti, la différence c'est un mouvement, un mouvement qui est à mon avis trop virtuel. On est trop dans l'entre-soi" explique le sénateur LREM sur la chaîne Public Sénat.

"On n'a pas des militants, on a des cliqueurs, des gens qui disent 'moi je vote Macron', 'je clique pour Macron', "je trouve que c'est bien" dénonce Patriat.

Le sénateur ajoute, à propose du premier tour des Régionales : «Je suis lucide, j'ai de l'humilité vis-à-vis de ce scrutin, je reconnais que pour nous c'est un échec»

Mais il se dit confiant pour la prochaine élection présidentielle : "Il ne faut pas donner la moindre importance à ces scrutins locaux" face à la présidentielle.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !