Le Sénat adopte un texte visant les black blocs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le Sénat adopte un texte visant les black blocs
©Thomas SAMSON / AFP

Texte de loi

Le Sénat adopte un texte visant les black blocs

La proposition de loi du Sénat doit durcir les sanctions contre les manifestants qui dissimulent leurs visages dans les cortèges.

L'Etat aurait-il trouvé une riposte efficace face aux black blocs ? Le Sénat a adopté, ce mardi 23 octobre, une proposition de loi des Républicains dont l'objectif est de "prévenir et sanctionner les violences lors des manifestations". 

Cette proposition a été jugée comme attentatoire aux libertés par l'opposition de gauche. 

Le texte vise les black blocs particulièrement. Ces activistes ont notamment fortement perturbé les dernières manifestations du 1er Mai. Ils masquent leur visage et portent des vêtements sombres lors de leur présence pour perturber les cortèges. Ce texte émane du chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau.  

Selon cette proposition de loi, les préfets pourront prononcer des interdictions de manifester à l'encontre des personnes susceptibles de représenter une menace grave pour l'ordre public. 

Un fichier national des personnes interdites de manifestations sera prochainement créé. 

Le préfet sera en mesure d'autoriser "pendant les six heures qui précèdent" une manifestation et jusqu'à sa dispersion, des palpations de sécurité et des fouilles de sacs. 

Le texte va transformer l'infraction de dissimulation volontaire du visage dans un manifestation en un déli qui sera puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende. 

Le texte a été voté en première lecture à main levée, avec les voix LR, centristes et des indépendants. Le PS, le CRCE et LREM ont voté contre. 

Lu sur France Info

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Manifestations dans la fonction publique : Les black blocs ont perturbé le cortège parisien, une centaine d'interpellationsRévolution, rupture, casseurs… radiographie d’une "France qui bloque" ; les black blocs ont changé la nature des manifestations et imposent une nouvelle guerre... des images ; le rapport explosif "que veut cacher le gouvernement" sur les fonctionnaires

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !