Le réseau social pro-Trump "Parler" n'est plus en ligne, Amazon dont il était client a cessé de l'héberger sur ses serveurs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le réseau social pro-Trump "Parler" n'est plus en ligne, Amazon dont il était client a cessé de l'héberger sur ses serveurs
©Amazon Web Services

Offensive anti-Trump

Le réseau social pro-Trump "Parler" n'est plus en ligne, Amazon dont il était client a cessé de l'héberger sur ses serveurs

Amazon considère que Parler ne modère pas suffisamment la violence de ses contenus

Le réseau social pro-Trump "Parler" n'est plus en ligne. Il entendait fournir une alternative à Twitter. mais sans modération, d'où de nombreux conteus violents. Parler dépendait d'Amazon Web Services (AWS) du géant de la technologie, explique la BBC.

Google et Apple avaient déjà supprimé Parler de leurs magasins d'applications vers la fin de la semaine dernière, affirmant qu'il n'avait pas respecté leurs exigences de modération de contenu. Mais le réseau était toujours accessible pour tous ceux qui avaient déja téléchargé son application.

Le directeur général de Parler, John Matze a déclaré dimanche à Fox News que "tous les fournisseurs, des services de messagerie texte aux fournisseurs de courrier électronique en passant par nos avocats, nous ont  également abandonnés".

Donald Trump n'y intervenait pas, mais Parler comptait quand même environ cinq millions d'abonnés. Le réseau est à la recherche d'une nouvel hébergeur pour revenir en ligne.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !