Le PS fustige une proposition du candidat Nicolas "Sarkosy"... vieille de 2012 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le PS fustige une proposition du candidat Nicolas "Sarkosy"... vieille de 2012
©Reuters

Les premiers de la classe

Le PS fustige une proposition du candidat Nicolas "Sarkosy"... vieille de 2012

Dans un petit dépliant d'une quinzaine de page, le PS a voulu démonter les propositions d'une "droite qui déraille".

C'est désormais une certitude : le PS est lancé dans une guerre frontale contre les candidats à la primaire de la droite et du centre, notamment contre Nicolas Sarkozy. Le parti a ainsi produit un petit dépliant d'une quinzaine de pages, distribué mardi 13 septembre à l'occasion du séminaire de rentrée des députés socialistes, en présence du Premier ministre Manuel Valls.

Intitulé "Les Réactionnaires (jeu de mots avec les Républicains, ndlr), les propositions d'une droite qui déraille", le document présente chacun des huit candidats à la primaire de la droite, avec une citation qui leur est propre. Mais Le Lab a repéré un premier problème dès la lecture, un problème qui pique les yeux.  L'ancien président de la République est ainsi nommé "Sarkosy"...

De plus, la citation que lui reproche le PS sent un peu la poussière. "Le chômeur sera tenu d'accepter la première offre d'emploi". Le Lab rappelle que cette proposition date en réalité… de la campagne de 2012. Et l'ancien chef de l'Etat ne l'a pas reprise dans son nouveau projet pour la présidence. 

Lu sur le Lab

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !