Le projet de loi sur "la reconquête de biodiversité" définitivement adopté au Parlement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le projet de loi sur "la reconquête de biodiversité" définitivement adopté au Parlement
©Reuters

Feu vert

Le projet de loi sur "la reconquête de biodiversité" définitivement adopté au Parlement

Le texte prévoit notamment la création d'une Agence française pour la biodiversité dans le but d'enrayer la disparition des espèces.

Le projet de loi "de reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages" qui prévoit notamment la suppression des insecticides de la famille des néonicotinoïdes dès septembre 2018, avec des dérogations jusqu'en juillet 2020, a été définitivement adopté par le Parlement mercredi 20 juillet.  

Porté par Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, et Barbara Pompili, secrétaire d'Etat à la Biodiversité, ce texte prévoit surtout la création d'une Agence française pour la biodiversité dans le but d'enrayer la disparition des espèces. Cet établissement public à caractère administratif regroupera 1 200 agents issus de quatre organismes déjà existants : l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema), l'Atelier technique des espaces naturels, l'Agence des aires marines protégées et les Parcs nationaux.

Les groupes de gauche au Parlement, dont celui du Front de gauche, ont voté pour, alors que celui de l'UDI (centriste) et le groupe LR ont voté contre, qualifiant le texte de "loi d'affichage et racoleuse".

>>>> À lire aussi : Loi sur la biodiversité : François Hollande tente de verdir son bilan mais à quel prix ?

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !