Le Président de la République a annoncé qu'une aide de 100 millions d'euros sera envoyée au Liban pour aider la population | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Président de la République a annoncé qu'une aide de 100 millions d'euros sera envoyée au Liban pour aider la population
©Christophe SIMON / POOL / AFP

Un an après

Le Président de la République a annoncé qu'une aide de 100 millions d'euros sera envoyée au Liban pour aider la population

Depuis sa résidence d'été, Emmanuel Macron a appelé les dirigeants libanais à former un gouvernement afin d'engager des réformes au plus vite tout en les accusante de « pourrissement ».

Mercredi 4 août, un an après la catastrophe de l'explosion d'un entrepôt de produits chimiques dans le porte de Beyrouth, la situation n'a pas changée dans le pays. En réaction, le Président français a annoncé que dans les douze mois qui viennent la France "va mettre en place près de 100 millions d’euros de nouveaux engagements en appui direct à la population du Liban". En parallèle de cet aide financière, 500 000 doses de vaccins contre le Covid-19 seront envoyé ce mois-ci.

Le Président a aussi déploré le "pourissement" des dirgeants libanais qui n'arrivent pas à mettre en oeuvre des régormes. Il promet d'ailleurs qu'aucun chèque en blanc ne sera fait à la classe politique libanaise. Cette aide financière ne pourra d'ailleurs substituer à la formation d'un gouvernement qui pourra mettre en oeuvre des réformes. Le nouveau premier ministre Najib Mikati avait d'ailleurs promis de pouvoir former un gouvernement avant la date anniversaire de l'explosion, sans y réussir montrant que la situation semble sans issue... 

La crise politique et économique est l'une des pires à l'échelle mondiale depuis 1850 selon la Banque mondiale. Le pays connaît des coupures de courant, de carburant, de médicaments alors qu'il est en pleine crise sanitaire...

À Lire Aussi

Un an après l’explosion du port de Beyrouth le Liban entre résilience et crise sans fin

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !